La Porte étroite Imprimer Envoyer

La Porte étroiteLa Porte étroite, première publication en 1909.

La porte était close.
Le verrou n'opposait toutefois qu'une résistance assez faible et que d'un coup d'épaule j'allais briser... A cet instant j'entendis un bruit de pas ; je me dissimulai dans le retrait du mur. Je ne pus voir qui sortait du jardin ; mais j'entendis, je sentis que c'était Alissa. Elle fit trois pas en avant, appela faiblement : - Est-ce toi Jérôme ?... Mon cœur, qui battait violemment, s'arrêta, et, comme de ma gorge serrée ne pouvait sortir une parole, elle répéta plus fort : - Jérôme ! Est-ce toi ? A l'entendre ainsi m'appeler, l'émotion qui m'étreignit fut si vivre qu'elle me fit tomber à genoux.

© Gallimard