Ainsi soit-il ou Les jeux sont faits Imprimer Envoyer

Ainsi soit-il ou Les jeux sont faits, première publication en 1952.

"Non  ! Je ne puis affirmer qu'avec la fin de ce cahier, tout sera clos  ; que c'en sera fait. Peut-être aurai-je le désir de rajouter encore quelque chose. De rajouter je ne sais quoi. De rajouter. Peut-être. Au dernier instant, de rajouter encore quelque chose... J'ai sommeil, il est vrai  ; mais je n'ai pas envie de dormir. Il me semble que je pourrais être encore plus fatigué. Il est je ne sais quelle heure de la nuit ou du matin. Ai-je encore quelque chose à dire  ? Encore à dire je ne sais quoi. Ma propre position dans le ciel, par rapport au soleil, ne doit pas me faire trouver l'aurore moins belle."

© Gallimard